Abengourou/Grossesses en milieu scolaire : 94 cas en trois mois

Sainte Marie

Abengourou est en train de battre le record national de grossesses en milieu scolaire. 94 cas ont été dénombrés au premier trimestre de cette année scolaire dans la cité royale de l’Indenié. Cette information a été révélée lundi par la Directrice régionale de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (Drenet).

Selon Koffi Joséphine. L’âge de ces futures mamans varie entre 11 et 22 ans et leurs auteurs se comptent dans le milieu des enseignants et des élèves. La patronne de l’éducation dans la région de l’Indénié-Djuablin attribue cette « situation désastreuse » à l’« inconscience de certains parents qui louent des maisons à leurs enfants pour se loger sans tuteur et sans encadrement adéquat ». « Pire, ils ne se soucient même pas des conditions dans lesquelles ces enfants vivent », a-t-elle dénoncé.

Koffi Joséphine attribue ces grossesses à la pauvreté des parents, les mauvaises influences, l’absence de communication entre parents et enfants sur la sexualité et le développement du proxénétisme dans la cité princière. Face à la gravité de la situation, elle en appelle à la mobilisation de tous les partenaires de l’école contre ce fléau qui constitue l’une des principales causes des échecs scolaires chez la jeune fille. « 80% des échecs scolaires chez la jeune fille sont liés aux grossesses », soulignet-elle.

La Drenet plaide pour l’ouverture d’une école de jeunes filles avec internat à Abengourou pour juguler ce phénomène

Source:  Nomel Essis / Aip

 

The following two tabs change content below.
magnaled
Blogueur, rédacteur web et Observateur France 24 depuis 2008. Cyber-militant et acteur engagé de la société civile ivoirienne. Diplômé en Lettres Modernes et Marketing Communication. Leader d'une des plus importantes organisations de jeunesse de la Côte d'Ivoire et d'Afrique de l'Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *